Accueil > Autour de Matsue > Les îles Oki

Les îles Oki

Situées à environ 60km au nord de la péninsule de Shimane, les îles Oki forment un exceptionnel parc naturel qui vient de faire son entrée dans le Global Geoparks Network de l’UNESCO. Non seulement jouissent-elles de somptueux paysages préservés et d’un riche écosystème, mais elles possèdent de plus une culture et des traditions bien particulières. L’archipel des îles Oki est composé de deux groupes d’îles : la grande île de l’Est est appelée Dôgo et le groupe des trois îles à l’Ouest, une caldeira formée des îles Nishinoshima (ouest), Ama (est) et Chibu (sud), est appelé Dôzen.

Une merveilleuse nature – 美しい自然

Les îles Oki abritent de nombreuses merveilles naturelles, dont des cascades, des cèdres géants aux multiples troncs et des formations rocheuses inédites. L’une d’elles, appelée « l’île-bougie » (Candle Island), est un rocher de 20m de haut qui se dresse tout droit dans la mer et ressemble à une bougie lorsque le soleil couchant apparaît en arrière-plan.

L’île de Nishinoshima est célèbre pour sa côte appelée Kuniga, où paissent en liberté chevaux et vaches, et où se trouve non seulement la plus haute falaise du Japon (Matengai) mais également une arche surnommée « le pont vers le ciel » (Tsûtenkyô). Un bâteau touristique peut vous amener faire une visite dans les grottes alentours.

Kuniga Coast
Retour

Une culture originale – ユニークな文化

Etant assez éloigné de la grande île de Honshu, Oki a développé une culture et des traditions sensiblement différentes du reste de l’archipel japonais. Le petit archipel possède ainsi un type de sumo, dit ancien (koten-zumo), tout à fait unique en son genre, mais aussi une architecture qui lui est propre, sans parler des rituels et des festivals qui rythment l’année.

C’était également jadis une terre d’exile qui accueillit deux empereurs déchus Go-Toba et Go-Daigo aux 12e et 13e siècles. C’est pour divertir ces derniers que se développa le « sumo de taureaux » (ushi-zumo), spectacle toujours bien vivant aujourd’hui. Oki possède enfin une culture culinaire faisant honneur aux produits de la mer (coquillage multicolore Hiogi, huitre Iwagaki, turbo cornu Sazae, calmar Ika, ...), mais est également fier de son boeuf et de son saké.

Kiyomizu-dera Temple
Retour

Activités de plein-air et guides professionnels – 自然活動とガイダンス

Les îles Oki sont un paradis pour les amateurs de randonnée, de vélo et d’activité nautiques (kayak des mers, plongée, etc.). N’hésitez pas à faire appel aux guides bilingues professionnels qui sauront vous faire découvrir le caractère exceptionnel du lieu. Contact : Oki Islands Global Geopark Office ou Nishinoshima Tourism Association.

Pour vous déplacer, des vélos avec assistance électrique sont disponibles ainsi que des bus touristiques durant la haute saison (d’avril à octobre). Possibilité aussi de prendre un taxi ou de louer un véhicule.

Activités de plein-air
Retour
Accès

Les îles Oki sont accessibles depuis le port de Shichirui à Matsue ou bien celui de Sakaiminato (voir plus haut), tous deux à environ 40mn du centre-ville de Matsue (horaires et tarifs en japonais ici). Les ferries standards mettent environ 2h30 pour rejoindre les îles, mais le ferry rapide (« Rainbow ») fait la traversée en seulement une heure. Un avion fait également la liaison au départ de Osaka Itami ou Izumo, en direction de l’aéroport de Dôgo.

Liens utiles
  • Oki Islands Global Geopark (en anglais) ›› Cliquez ici
  • Nishinoshima Tourism Association (en anglais) ›› Cliquez ici
  • Oki Kisen Ferry (horaires) (en anglais) ›› Cliquez ici